Après des études aux beaux-arts de Nîmes où Nicolas Guiraud a produit un travail proche de la figuration alors que l’école prônait le conceptuel, il a commencé sa carrière d’artiste avec différentes expositions telle que, entre autres, « les rives du canal » à Sète après une navigation de plusieurs mois en péniche sur le canal du Rhône à Sète.

Sa peinture souvent issue de ce qu’il observe quel que soit le lieu où il se trouve, décrit des espaces, des émotions à partir de sa construction/vision. Ses palettes de couleurs, d’harmonie et de contrastes lui sont propres. C’est en s’immergeant dans ses peintures et ses dessins que l’on découvre des « traces », celles-ci se chargeant d’une valeur symbolique.

La peinture de Nicolas Guiraud, souvent composée de paysages urbains, de portraits qui ne sont en rien des photographies, d’œuvres tournées vers la mythologie, est fréquemment qualifiée d’iconoclaste. Ennemi de toute tradition, il imprime sa trace ; la personnalité originale de ses œuvres, à la fois diversifiées et marquées de son empreinte, constitue sa signature, forte et originale.

... Site en cours d'élaboration ...